[ Découvrir l’église ]

  Au bout de la rue de l’église, à la limite du village, voici qu’apparaît un chevet du XVIe siècle auquel fut ajouté une petite sacristie. Un petit clocher lui a visiblement été ajouté à une époque plus récente, et, de fait, cet élément fut réhaussé au XIXe….

Dès le premier abord, la petite église de St Jean de Rebervilliers vous prévient ! Elle a vécu avec les habitants du village, qui l’ont adaptée à leurs besoins au fil des siècles.

  Entrons dans l’enclos du cimetière et dirigeons-nous vers l’entrée principale. Apparaît alors la nef, plus basse, plus ancienne… Plus ancienne que le village lui-même, en vérité ! Seul lieu consacré encore debout à l’orée de la forêt après les représailles des anglais au XIIe siècle, cette petite chapelle romane est à l’origine de la reconstruction de « Villeneuve de Rebervilliers ». Devenue trop petite au fil des ans, elle fut agrandie comme nous l’avons vu au XVIe siècle, un agrandissement qui est à l’origine de la menace actuelle, ce que vous pourrez constater en visionnant la vidéo suivante.

  Entrons, maintenant. Devant nous, nous apercevons l’élargissement du choeur. Une inscription nous permet de dater les lambris de la  voûte -partiellement décorés dans l’abside- de 1614. De part et d’autre du maître-autel avec son retable du XVIIe/XVIIIe, de larges baies, dont trois à remplage, viennent nous inonder de lumière.

  Deux petits angelots du XVIe siècle ont survécu aux vicissitudes des temps, et nous contemplent encore discrètement…

Traversant le choeur, passant sur une pierre tombale dont l’inscription est désormais presque illisible, nous pouvons désormais nous retourner et contempler la nef. Une unique ouverture percée dans sa façade vient lui apporter un peu de lumière. A sa droite, c’est l’entrée du clocher, à sa gauche, la chaire. Sur les murs, on aperçoit un chemin de croix franco-espagnol, daté de 1856. De part et d’autre du choeur, on distingue également deux autels latéraux avec retable.

Publicités

2 réflexions au sujet de « [ Découvrir l’église ] »

  1. Bravo pour ce formidable élan de solidarité pour la sauvetage de notre patrimoine culturel, et religieux, mon arrière arrière grand père a été baptisé dans cette église, encore bravo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s